•  
     
     Les touffes commencent à devenir rondes en mars 2008.

     
    -* Euphorbia cyparissias 'Tall Boy' est sans doute ma préférée dans le genre. Elle forme des touffes denses, idéale en couvre-sol... à réserver pour de grands massifs, elle s'étend indéfiniment par des racines traçantes ( attention ! elle peut être envahissante...) Sa hauteur peut atteindre soixante dix centimètres de hauteur, la floraison intervient dès le début du printemps.

    Elle est ici mélangée à la graminée Leymus arenarius au beau feuillage bleu argent,  tout aussi envahissante,  s'étalant rapidement par rhyzomes.
     
     
                   
    Floraison en avril 2009
     
     
    je l'utilise au jardin pour coloniser de grands espaces, ( talus et  bord de route). L'entretien se limite à une taille au ras du sol en fin d'hiver...
     

               

       Le feuillage en couleur d'automne fin octobre 2008. 

     

                
    Le 14 février 2011, au premier plan, le massif passé à la débroussailleuse.... 

     

    2 commentaires
  •  
     
     
     
     
                              Les Euphorbes :  Ce genre compte près de deux mille espèces d'annuelles, de vivaces herbacées d'arbustes et de nombreuses plantes succulentes ressemblant à des cactées.

    Les fleurs de toutes les espèces ont une structure identique, se limitant à un stigmate et une étamine, toujours vert-jaune vif. Toutes les euphorbes contiennent un suc laiteux, très irritant pour les peaux sensibles et pour les yeux. Plantez les dans un sol drainant bien, leur tolérance au froid en sera amélioré pour les plus rustiques... la multiplication s'effectue par bouturage, elle se ressème spontanément et s'hybride facilement.

     

    -* Euphorbia characias subsp.'Wulfenii'  sous-arbrisseau rustique de plus d'un mètre d'envergure (au jardin), formant une touffe arrondie, est originaire des régions méditerranéennes, du Portugal , de l'ouest du Maroc et de la Turquie...


      Préparation de la floraison, fin février 2010.

     

    Cette euphorbe apprécie les sols  calcaires, bien drainés et un emplacement assez ensoleillé, se ressème spontanément où bon lui semble (même dans les petites fentes des murs) et souvent à mi-ombre. Elle serait presque envahissante si je n'intervenait pas pour ôter les semis en surnombre...

    Elle montre des feuilles denses , persistantes, gris bleuté entourant les tiges dréssées, portent au printemps des inflorescences ressemblant à des coupoles... très décoratives. 


              

     Le talus de l'allée de la pergola, plants issus de semis spontanés.

    27 mars 2011...

     

     

    Vue de l'allée de la Pergola le 28 mars 2011, les Muscaris arméniacum en ligne bleue

     
    En bout d'Allée de la Pergola... un semi spontanné le 28 mars 2011.
     
     
    Le haut du talus, cerisiers, Euphorbes et Muscaris font le décor, 28 mars 2011.

     
     Vu d'en haut , sous le Noyer , le 29 mars 2011.
     
     
    Devant la volière... dans le "Petit Jardin" 29 mars 2011.
     
     
    Côté Potager...semi spontané 29 mars 2011.
     

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique