• Créée en 2008 la mare commençait à s'envaser   ,les carpes koï , y ont aussi beaucoup contribués,  se sont des poissons qui fouillent le fond pour se nourrir et rendent l'eau trouble en permanence , nous les avons enlevées en fin d'hiver 2013 ...elles sont dorénavant dans le nouveau bassin qui est en béton .

    11-avril-2015

    Beaucoup de joncs - Juncus glaucus , Juncus effusus et  Juncus spiralis  s'étaient semés sur le pourtour ( c'est une plante très envahissante à gérer de très près et sans répis , il faut enlever les semis encore tout petits , car ensuite c'est un peu galère  ) ...Quelques saules blancs avaient  également trouvé leur bonheur  en bordure .

    11-avril-2015.2
     
    Les typhas  ou masette - Typha latifolia , probablement  ammenées par les oiseaux avaient prospérés dangeureusement en une année seuleument , la sagittaire - Sagittaria sagittifolia  que j'avais moi même plantée dans un gros pot (posé au fond) ses stolons en forme de bulbe se détachent et vont s'enraciner plus loin .... je pense ne pas en avoir laissé  ( la floraison n'est pas si spectaculaire) .Il faut que je trouve une plante moins généreuse...
     
    11-avril-2015.3
     
    En revanche , le massif  en bordure de marre n'a pas résisté au passage des chenilles de la minipelle ... de toute façon , il avait grand besoin d'être refait , les Euphorbes cyparissias  'Tall Boy' et les Leymus arenarius étaient envahis d'herbes (finalement ces costaudes n'aiment pas du tout la concurrence et ne prospère bien que dans un massif nickel , sans adventives)  Les Sedums , une touffes de Miscanthus n'ont pus être sauvés ...  massif à refaire pour cet automne.
     
    11-avril-2015.4
     
    Pendant que J.M s'activait avec sa minipelle , de mon côté , j'ai taillé toutes les masses de  plantes  la scirpe - Schoenoplectus lacustris subsp.tabernaemontani 'Albescens'  (de la famille des joncs et tout aussi envahissant ) 
    Quant à la pontédérie - Pontederia cordata  , (un tout petit éclat m'avait été offert par mon amie Sylvie) cette vivace recouvre à présent une grande partie de la mare  et fait une  superbe marée bleue  dès la fin du printemps,    ses gros rhyzomes charnus sont assez difficile à enlever .
     
    11-avril-2015.5
     
    Pour nettoyer la mare et ses berges , il ma fallu une bonne journée de travail quant à J.M il a sorti cinq camions de vases et plantes mélées, nous avons finis dans un sale état , couverts de boue !!!
    Le soir j'ai pu commencer à remplir la mare , au plus grand bonheur des poissons (ils n'ont pas trop aimés le bain de boue , mais en sont sortis indemnes)  - Comete , Shubunkin et Oranda  et grenouilles confinés dans un angle dans l'eau un peu boueuse .
     
    13-avril-2015.5
     
    Deux jours après ce n'était plus qu'un mauvais souvenir ... (je dois juste enlever les déchets de taille qui flottent à mesure que l'eau monte) ....je suis soulagée de l'avair fait sans trop de dommage , dans quelques jours il n'y paraîtra plus !
     
    13-avril-2015

    8 commentaires

  •  
    Pontederia cordata

    Ce genre comprend  cinq vivaces aquatiques, toutes sont originaires des rivières peu profondes d'Amérique du Nord et du Sud. 

    -* Pontederia cordata , de culture facile  , très rustique sous tous climat , la plante peut devenir envahissante ...Elle peut dépasser quatre vingt centimètres de hauteur pour un étalement presque indéfini (si elle à de la place) .

    18-juillet-2014.6

    Les feuilles  éffilées en forme de coeur sont vert sombre brillant , la floraison intervient dès le début du mois de mai (ici) ....et persiste tout l'été. Planter un éclat de la souche dans vingt cinq centimètres d'eau et laisser faire , la touffe n'aura de cesse de s'élargir d'année en année. En fin d'hiver j'entre dans la mare pour rabattre les touffes au ras et j'enlève les déchets qui vont direstement au compost .


    2 commentaires
  •  

    26-fevrier-2013-18
     

    5 commentaires

  •  

     

    -* Pontederia cordata est une vivace aquatique originaire des Etats-Unis jusqu'en Floride... Très rustique plante de rives elle peut atteindre quatre vingt centimètres de hauteur pour un mètre d'étalement. Les feuilles éffilées en coeur sont vert sombre brillant.

    La floraison intervient dès le début de l'été  jusqu' aux premières gelées...en épis terminaux denses, d'une couleur bleu intense.  De culture facile, elle s'installe très rapidement, je la multiplie par division des racines charnues.

     

     

     

     La Mare début août 2009

     

    Celles ci sont issues de pousses que m'a données mon amie Sylvie en 2008, je les avais installées dans un container , dans un des bassins près de la "Cabane de Jardin"....(la mare n'était pas creusée) .

    A l'automne 2008, j'ai divisé ma potée  en quatre et disposé trois touffes  (en container) dans la mare à environ cinquante centimètres de profondeur.

     

     

    Fin d'été 2010

     

    je dois couper les feuilles mortes avant le démarrage de la végétation...pour ce faire il va falloir que je chausse les cuissardes  et que j'aille dans la mare...  ^^


    4 commentaires
  •  
    Les osmunda, grandes fougères caduques spontanées au bord de l'eau, en Amérique , Europe et Asie. La fibre des racines d'Osmonde était utilisée pour la culture d'Orchidées, entre autre...

     

    -* Osmunda regalis, répandue en Asie, en Amérique et en Europe est l'espèce la plus grande du genre. Ses grandes frondes bipenées peuvent atteindre un mètre quatre vingt de haut (*) ici au jardin elle a des dimensions plus modeste ! je pense que la nature du sol y est pour beaucoup...

        Avril 2010

    Au printemps, les frondes apparaissent  dréssées relativement étroites en formant une touffe, les frondes internes sont partagées entre une section infèrieure feuillue et une section supérieure porteuse de spores... A l'automne elles passent de l'orange, à l'or puis au roux.

    En couleur d'automne octobre 2009

    Octobre 2010

    Cette touffe est plantée  en plein soleil, depuis le mois de mars 2009, tout au bord de la "Mare" crée au mois de novembre 2008... Je l'avais dans un grand container (depuis quatre ans), près des bassins, côté nord de la cabane de jardin, elle y végétait un peu... par manque d'eau au coeur de l'été.  


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique