•  

    Voilà trois jours que nous nous promenons... pas  fatigués j'espère ...!

    ***

    Alors ! Continuons la promenade...  

    dans  le jardin "Côté Verger"... 

     

     

    Vue sur la  "Cour d'Entrée"  Est du jardin fin mai 2010.

    Les rosiers  sont magnifiques cette année...

    Tout près de la cabane... le Rosier'Jacques Cartier'.

    Mélange ... en pastel.

    L'Allée de la Pergola... sous le soleil.

     
    Détail du rosier à droite de la pergola...
     
     
    Mélange  mauve et rose...
     
     
    Vue depuis le haut du jardin...

    Oh ! du rouge...

     

    Vue depuis la mare sur le grand massif à l'arrière de la pergola...

    ***

    Voilà  la balade est terminée pour ce soir...


    ...la suite demain

    si vous le voulez bien..^^

     

    ***

    4 commentaires
  •  

    Si vous voulez continuer la  visite de mon jardin...

    ... suivez moi, aujourd'hui il fait enfin beau... pas encore bien chaud mais...

    l'été arrive je crois ^^

    ***

    Une petite balade côté "Jardin Intime"...


     
     
    L'allée de gravier côté "Jardin Intime"

     
    Les pavots rose foncé font le décor dans le massif de la terrasse...
     
     
    L'arche de roses...au bas du jardin.
     
     
    Le massif de l'arbre de Judée...
     
     
    On termine par le "Chemin des Oliviers"...
     
     
    Ce massif  , le long du chemin  de l'entrée Sud  est planté sur gravier...

     
    ***
    Une suite de la visite en image... bientôt !

    votre commentaire
  •  

    Un petit tour du jardin fin mai 2010...

     

    ^^ Entre le 15  et le 30 mai,  c'est la période du printemps que je préfère, il ne fait pas encore trop chaud,  les plantes sont bien droites et guillerettes, les boutons de roses  , commencent à peine à s'ouvrir ...

    le jardin est tout frais.

     

    Si vous voulez me suivre...

    dans ma promenade au jardin...

     

     

    Le "Petit Jardin"

     
    Entrée par le passage côté route...
     
     
    Vue vers le "Coin Secret"...

     
    Sous un autre angle...
     
     
    Vue depuis le fond du jardin...
     
     
    Depuis le centre...
     
     
    Mélange de couleur et de feuillage...
     

    Depuis la fenêtre de mon bureau...

    Vue vers la "Volière" au tout début juin...

    ***

    (Par manque de soleil, les photos manquent un peu de relief...dommage!)

     

    La suite de la visite une prochaine fois...

    à bientôt!


    8 commentaires
  •  

    L'année dernière je m'était équipée d'un broyeur de végétaux, afin de recycler les déchets de tailles, (surtout les graminées) et m'en servir de paillage directement dans les massifs...

     

    Voilà le bel engin... flambant neuf! (déjà montré dans la galerie photos,  les outils insdispensables du jardinier).

     
     
    C'était facile, mais au bout de deux heures , fastidieuses pour broyer deux touffes de graminées, le bel engin, (éléctrique) ne voulait plus rien savoir... impossible de le redémarrer...
     
     
    Je le ramène chez mon vendeur, et là ! un couple de jardiniers d'une ville voisine,   arrivaient avec leur broyeur... il avait le même problème que moi...
     
    En fait la poussière s'accumulait sur le contacteur électrique et l'empéchait de démarrer.. 
    - Oh ! ce n'est rien nous dit notre vendeur, on a déjà eu le problème, il suffit de souffler la poussière et il redémarre !
     
    Je m'imaginait à l'autre bout de mon jardin, revenir tous les quart d'heure jusqu'au garage ou se trouve le compresseur pour nettoyer le contacteur...
     
     Hors de question....  C'était inimaginable... que de temps perdu ... Je travaille moi !
     
     
    J'ai refusé de le garder... et en ai pris un autre plus puissant, n'ayant pas le même système de démarrage, (qu'il n'avait pas en magasin, lors de mon premier achat)...
     
    Là ! je suis équipée... euh !... c'est ce que je pense.
     
     
     
     
    Me voilà repartie avec mon  broyeur , moins gadget, pas le même prix ((*)), plus puissant, deux entrées de coupe, une pour les végétaux assez petits , l'autre pour les branches de diamètre  plus important.
     
    Toute exitée  à l'idée de faire enfin mon BRF... j'installe le tout au bout d'un massif, je taille et passe à l'action !
     
    Nickel, çà marche !! et plutôt pas mal...
     
     
     En un rien de temps je passe mes cinq énormes touffes de Miscanthus sinensis 'Gracillimus', les grandes cannes de l'Arundo donax 'Variegata' et des branches de la haie , taillées quelques jours avant... et j'étale mon "BRF maison" directement dans le massif... pas de brouettes de déchets à transporter à l'autre bout du jardin... c'est sûr je vais gagner du temps !
     
     
    Deux jours après, enchantée par ce nouveau broyeur, je veux faire la démonstration à Jean-Marie de l'excellent travail que je peux faire avec ma nouvelle acquisition... 
    Là ! démarrage imposible..., je pense que je n'ai pas bien fais le branchement de la prise électrique.. NON... NON... il ne veut rien savoir, le bougre !
     
     
    Furieuse de tout ce temps perdu... je téléphone à mon vendeur qui n'en crois pas ses oreilles ! et lui dis que son matériel ne vaut rien.....( ?/§/?)  je renonce  à broyer mes végétaux... sur place il faut bien se rendre à l'évidence ...il est réèllement en panne ^^ 
     
     je prendrais une tondeuse auto-tractée à la place (en fait celle que j'avais était un peu en bout de course...) celle là fera l'affaire, c'est exactement le prix du broyeur.
    Je l'utilise pour les endroits inaccessible au tracteur...
     
     
     
     
    * Finalement une entreprise est installée non loin de chez moi, et fabrique du BRF...( bois raméal fragmenté) j'en ai commandé 8 cubes.... mais ceci est une autre histoire !
     
     

    4 commentaires
  •  
     
     
     Quelques prises de vues de différentes parties du jardin
    ayant subi le grand nettoyage de Printemps, 
    de bonnes journées de travail ont été nécessaires pour ce résultat...
     
     
     
    Vue du "Chemin des briques"  après la toilette, (deux jours  et demi)
     
     

    j'y travaille depuis le début du mois de février

    (les jours sans pluies , bien évidemment, il ne faut pas abuser...) 

    Ne sont pas comptés les jours consacrés à la famille , aux amis et aux balades... sans oublier le ménage à dans la maison, la compabilité de l'Entreprise ect...ect...

     

     

    Pour ces massifs du "Jardin Sec" , il m'aura fallu un peu plus de trois jours. J'ai effectué la première tonte de la saison le 28 mars... avec la petite tondeuse, juste pour donner un air 'propret' aux massifs... çà fait plus 'fini'.

    ***

    * Pendant ce temps ,Jean-marie à réalisé  un plancher près de la mare

      (un article et des photos très bientôt) !

    ***

    Le tracteur n'est pas encore révisé.. mais cela ne saurait tarder (*)  Monsieur Météo annonce du beau à partir de jeudi... je connais mon emploi du temps jusqu'à vendredi....

    Tondre, tondre et encore tondre...

    Enfin !  pour le beau temps , il faudra attendre la semaine prochaine car pour l'instant... il pleut , il pleut...

     

    à partir de jeudfi  

    L'Allée de la vigne, sur la gauche à demandé trois jours entiers de travail assidu.

     
     
    Pour terminer l'Allée de La Pergola, ma petite soeur  Yvette est venue m'aider une journée entière...(le jeudi 25 mars) nous n'avons pas ménagés nos efforts, beaucoup de brouettes à transporter jusqu'en bas du jardin (au tas à brûler) merci petite soeur...
     
    ...elle est repartie avec  le plein de boutures et petits plants ^^.

     J'ai terminé par la  taille du Miscanthus sinensis 'Cabaret' la veille de prendre cette photo (c'est à dire hier, lundi 29 mars), je taille les tiges sèches une à une... comme vous pouvez le constater la végétation est bien avancée...
    (je ne le taille pas trop tôt car le froid pourrai griller les nouvelles pousses).
     
     
     
    Le "Massif du bout de la Vigne" parait bien vide, toutes les vivaces  et graminées sont rabatues au ras du sol, d'ici un mois il n'y paraitra plus...
     
     
    Le grand massif du bord de la "Mare" semble désert...
    ...mais les jeunes pousses commencent à pointer sous le paillis... qui les a bien protégées durant les grands froids.
     

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique