•  
     
     
     
     
    -* Rosier 'Belle de Crécy'  l'obtenteur de ce rosier serait Roeser de Crécy-en Brie en 1829... c'est un arbuste érigé pouvant atteindre un mètre cinquante de hauteur.

    Les tiges fines et dépourvues d'aiguillons poussent d'abord dressées, puis finissent par ployer sous une abondante floraison.

     

    Les fleurs s'échelonnent durant trois semaines, cela commence par des petits boutons dont le rouge vif contraste joliment avec les sépales courts, puis viennent les fleurs très doubles comptant plus de quarante pétales... ceux du centre sont repliés en couronne qu'entoure une rosette de plusieurs rangs de minuscules pétales aux bords irréguliers.

    D'abord  couleur cerise, elles pâlissent rose lilas avec des reflets argentés, le parfum qui s'en dégage est exquis.

     Le feuillage un peu gaufré vert  moyens est assez sensible à l'oïdium... il drageonne énormément... cela peut être un avantage, tout dépend ou il est placé.

    Je l'ai installé à deux endroit au jardin.. un énorme pied juste au bout des rangs de vignes (annonciateur des maladies pour traiter celle -ci) et un autre dans un angle du "Petit Jardin"...

    En mars 2015 j'ai fini par arracher ce rosier , il drageonnait tellement qu'il avait envahi les plantes dur plus de quatre mètres carré , il devenait incontrôlable , nous sommes en 2016 , des pousses émergent toujours par endroit , le moindre bout de racine laissé en terre redémarre . 


    4 commentaires
  •  
     

    'Cardinal de Richelieu'

     

     

      

     -* Rosier 'Cardinal de Richelieu' obtenteur Laffay en 1840, donne des  bouquets de trois à quatre fleurs qui s'épanouissant les unes après les autres, très doubles une multitude de pétales d'un pourpre profond à l'éclat argenté, le parfum est très puissant.

    Le buisson  bien compact d'environ un mètre soixante dix d'envergure  (*) laissez lui de l'espace, je l'avais installé dans le massif de la terrasse, il y était devenu tellement grand ... j'ai du le déplacer à l'automne dernier et l'ai replanté au bout du jardin des charmilles ou il aura toutes ses aises.

    Le feuillage  parfois ourlé de marron reste toujours sain... il apprécie une terre fertile gardant bien l'humidité pour faire de belles floraisons, il n'est pas remontant... mais les fleurs durent  longtemps.

    'Cardinal de Richelieu'

    Cette variété de rose gallique doit son nom au ministre de Louis XIII tant sa couleur pourpre rappelle l'habit du cardinal, ce rosier serait attribué à Louis Parmentier grand obtenteur  belge  (Sa collection comptait à sa mort plus de trois mille variété, dont huit cent cinquante cinq obtentions personnelles...)

    J'ai placé en arrière plan un Physocarpus opulifolius 'Dart's Gold' aux feuilles dorées toute la saison et un Davidia involucrata - Arbre aux Colombes .

    'Cardinal de Richelieu'


    3 commentaires
  •  
     

     

     -* Rosier 'La Belle Sultane' superbe rose Gallique au nom mystérieux pour un petit bijou, découverte avant 1811,à été introduit en France au début du XIXe siècle par Du Pont et cultivé à la Malmaison...

    Il m'a été offert par mon amie Françoise, qui l'a trouvé à la foire aux plantes de Gaujac... Le RANAPECO.

    C'est un arbuste à port dréssé  ayant tendance à ployer aux extrémités,  sa hauteur est d'environ un mètre cinquante, le  feuillage peu abondant assez foncé est dépourvu d'épines. 

    Les fleurs aux légers pétales grenat s'ouvre à plat sur un calice flamboyant d'étamines dorées, ce rosier ne fleurit qu'une fois, mais laisse place à une belle fructification d'automne. Il est agréablement parfumé.

    Je l'ai installé dans un des massifs du "Petit Jardin" mais envisage d'en planter  un drageon dans un endroit plus frais du jardin  ...

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique