•  
     
     

     

                - * Géranium x monacence 'Muldoon'   est parent avec le Géranium phaeum, cultivar aux feuilles vert moyen avec de grandes macules brun-chocolat, dont les couleurs changent fortement à l'automne.

    Les fleurs en début d'été sont violet brun marqué au centre d'un anneau plus pâle. Comme tous les G. phaeum, il préfère les sol riches restant frais et la mi-ombre. Il se multiplie par division des touffes en automne, par bouture en été et se ressème spontanément.

     


    1 commentaire
  •  

     

                  Les Géraniums phaeum:   Le Géranium phaeum  est originaire d'Europe et de Russie occidentale, vivace très rustique il forme une touffe d'environ  soixante dix centimètres de hauteur et d'étalement. La souche forme de gros tubercules ne donne que quelques feuilles  peu découpées de sept à neuf divisions...elles sont velues , très lobées et selon les cultivars , elles ont des macules violet à brun et pourpre...

    Les fleurs  rondes et presque plates sont brun-sombre, avec un petit centre blanc, elles sont portées par de longues tiges  droites bien au dessus du feuillage. Les graines  sont si abondantes qu' il se ressème facilement, il est idéal en couvre-sol dans un jardin un peu sauvage, se plait à l'ombre et supporte bien la sécheresse.

     

             - *Geranium phaeum 'Samobor'  découvert par la botaniste anglaise Elisabeth Strangman en Croatie, c'est un grand géranium large et velu, il porte  un feuillage  vert foncé, largement maculé de pourpre chocolat.

    La fleur est la plus pourpre du genre...Il se plait dans un sol frais et riche à mi-ombre ou son feuillage peut devenir exubérant. Il se ressème en abondance.



    2 commentaires
  •  
     
     
    Floraison début février 2008

     

                                    Les Viburnums:     Viorne , ce genre très important  compte plus de cent cinquante espèces d'arbustes et petits arbres caducs ou persistants originaires des régions fraîches du globe...

     

    -* Viburnum x Bodnantense est un hybride de V. farreri et V. grandiflorum, arbuste caduc , il peut atteindre trois mètres de hauteur. Les feuilles sont ovales de couleur vert sombre à revers plus pâle, elles prennent à l'automne de belles couleurs, orange et rouge-pourpre.

    Suivant le climat de l'automne au printemps il porte des fleurs rose vif en bouton , rose pâle à l'éclosion et blanche en fin de floraison, elles sont très parfumées...

     


    2 commentaires
  • Aujourd'hui la météo n'est pas clémente pour le jardinier...il a plu toute la nuit et le ciel est bien bas.

    Je vais en profiter pour peindre, en bleu... bien sûr!  les tuteurs à tomate en métal torsadé, je vais peindre également un banc "Luytens" en teck... toujours  bleu , je trouve que les bancs peints ont plus de présence au jardin et mettent en valeur les végétaux  plantés à proximité...

    Il faut que je cherche  des vieux vêtements pour habiller l'épouvantail du potager, pour la saison...cette année ce sera une "Dame-épouvantail".


    H
    ier, après de départ de mes nombreux visiteurs...rencontres toujours très agrèables
    ... 

    je suis allée rendre visite a mon ami Michel à la
    Pépinière de Labarthe, j'avais réservé le rosier 'Maigold' un hybride de thé aux fleurs mi-doubles en coupe de couleur jaune ambré au parfum suave....il sera planté dès que le temps le permet.


    votre commentaire
  •  
     
     
     
     
                              Les Euphorbes :  Ce genre compte près de deux mille espèces d'annuelles, de vivaces herbacées d'arbustes et de nombreuses plantes succulentes ressemblant à des cactées.

    Les fleurs de toutes les espèces ont une structure identique, se limitant à un stigmate et une étamine, toujours vert-jaune vif. Toutes les euphorbes contiennent un suc laiteux, très irritant pour les peaux sensibles et pour les yeux. Plantez les dans un sol drainant bien, leur tolérance au froid en sera amélioré pour les plus rustiques... la multiplication s'effectue par bouturage, elle se ressème spontanément et s'hybride facilement.

     

    -* Euphorbia characias subsp.'Wulfenii'  sous-arbrisseau rustique de plus d'un mètre d'envergure (au jardin), formant une touffe arrondie, est originaire des régions méditerranéennes, du Portugal , de l'ouest du Maroc et de la Turquie...


      Préparation de la floraison, fin février 2010.

     

    Cette euphorbe apprécie les sols  calcaires, bien drainés et un emplacement assez ensoleillé, se ressème spontanément où bon lui semble (même dans les petites fentes des murs) et souvent à mi-ombre. Elle serait presque envahissante si je n'intervenait pas pour ôter les semis en surnombre...

    Elle montre des feuilles denses , persistantes, gris bleuté entourant les tiges dréssées, portent au printemps des inflorescences ressemblant à des coupoles... très décoratives. 


              

     Le talus de l'allée de la pergola, plants issus de semis spontanés.

    27 mars 2011...

     

     

    Vue de l'allée de la Pergola le 28 mars 2011, les Muscaris arméniacum en ligne bleue

     
    En bout d'Allée de la Pergola... un semi spontanné le 28 mars 2011.
     
     
    Le haut du talus, cerisiers, Euphorbes et Muscaris font le décor, 28 mars 2011.

     
     Vu d'en haut , sous le Noyer , le 29 mars 2011.
     
     
    Devant la volière... dans le "Petit Jardin" 29 mars 2011.
     
     
    Côté Potager...semi spontané 29 mars 2011.
     

    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires