•  
     
    Démarrage de la végétation début mars
     
     
    Au mois d'avril 2009
     
     

                             Les Polygonatums:  Le roi Salomon aurait découvert le premier les vertus médicinales de ces plantes cencées cicatriser les plaies, (la sève distillée  des rhizomes est toujours employée en cosmétologie...) d'où le nom commun Sceau de salomon.

     

    -* Plolygonatum odoratum 'Variegatum' est à réserver aux endroits ombragés et restant frais, originaire d'Europe de Russie et du japon, cette vivace mesure environ un mètre de hauteur (un peu moins, dans le jardin).

    Les bourgeons apparaissent au printemps ressemblant a ceux des Hostas .Les feuilles  vert tendre, marginées de blanc, disposées en deux rangées le long de la tige. Les fleurs blanches tubulaires  apparaîssent en début d'été, elles sont très parfumées.

     

     

    J'ai marqué son emplacement par un petit tuteur, la plante entre en repos dès le début de l'automne et disparaît l'hiver... rabattre les tiges sèches à ce moment là.  Dans le jardin il y a également la forme au feuillage vert, tout aussi jolie.

     


    votre commentaire
  •  

                             
     
                              
                     Détail de la floraison au printemps 2009

     

     

                                      Les Pulmonaires:  Quatorze espèces  de vivaces rizhomateuses   d'origine Eurasienne, composent le genre. Pulmonaria  doit son nom à ses anciens usages médicinaux. Plantes de sous-bois, les pulmonaires sont aisées à cultiver ,en sol frais , riche en humus de préférence à mi-ombre. J'effectue la multiplication, par division de la souche , toutes les variétés sont très rustiques.


    -* Pulmonaria  'Diana Clare' est un bel hybride aux feuilles  velues, persistantes fortement argentées, formant une touffe basales d'environ quarante centimètres. Dès la fin de l'hiver les tiges velues exhibent des cymes de fleurs tubulaires dans les tons bleu/violet à rose foncé... du plus bel effet.

     

     

    Début mars 2011


    4 commentaires
  •  
     

     

                                    Les Saponaires:    Saponaria officinalis doit son nom dérivé du latin  sapo "Savon" à l'usage des racines de ces plantes pour le lavage du linge, non toxique à faible dose, elle a eu aussi pour rôle de rendre la bière mousseuse......

     

    -* Saponaria officinalis sans être éblouissantes, à les fleurs rose tendre un peu ébouriffées qui font un charmand effet...  sa hauteur est d'environ soixante centimètres.

    Mais gare! c'est une belle envahisseuse... elle est arrivée dans le jardin vraissemblablement avec de la terre rapportée...par J.M (*) Là! ou elle est installée impossible de la déloger, les racines traçantes s'inssinuent partout.

     


    votre commentaire
  •  
     
    Floraison été 2009
     
     
                                        Les Seselis :  Espèces peu courantes dans les jardins... compte environ soixante variétés de vivaces où de bisannuelles... proches parentes de la carotte, originaires d'europe et d'Asie centrale.
     
     
    -* Seseli gummifera  originaire des rives de la mer Noire et de la mer Egée... est une vivace robuste  très élégante. Ses hautes tiges  d'environ un mètre vingt  dont la sève est caoutchouteuse,  sont raides   garnies de feuilles lobées et velues gris blanchâtre, elles   portent  en été des ombelles soyeuses  blanches ou rosées .
     
    Une nouveauté  au jardin, jai planté un tout petit godet (trouvé chez Bernard Lacrouts, désormais célèbre producteur de vivaces) dans le grand massif du "Jardin Sud" non loin d'une touffe de Stachys 'Silver Carpet' ...  à l'automne 2008 (le pied c'est bien étoffé...)  une histoire à suivre !
     
     

    votre commentaire
  •  
     
     
     
     
    -* Sideritis phlomoides vivace originaire de l'Est méditerranéen, forme une touffe dense de feuilles ovales gris argent, couvertes de poils soyeux, d'environ quinze centimètres de hauteur sur trente de large. La floraison intervient dès le mois de mai et persiste tout l'été, en bractées de couleur jaune sur des tiges ne dépassant pas quinze centimètres.

    Très résistante à la sécheresse et tolérant le calcaire, rustique à moins 10 °C, je l'ai installée en bordure du grand massif dans le "Jardin Sud", où elle s'installe doucement... c'est un petit bijou !

    J'ai découvert cette plante, à l'automne 2008,  au stand de la  Pépinière  "Les Senteurs du Quercy" à la foire aux plantes rares d'Ordan-Larroque non loin de chez moi.
     
     
     
     
     
     

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique