•  

    Une Mare naturelle  (sans liner) à été creusée par Jean-Marie en Novembre 2008... (un article sera consacré à sa réalisation dès que j'aurai un peu de temps )

    Tout naturellement j'ai créé des massifs pour y installer des plantes de berges  et de terrain frais. (j'y reviendrais dans un autre article...)

    Un ami nous à donné une superbe barrière en fonte...(je vous laisse deviner ce à quoi elle servait ???)

    Aussitôt les abords de la mare prennent forme dans ma tête...

    La barrière  à été posée par J.M au printemps 2009, un gros travail,  il a du faire des scellements en béton pour la fixer ... pour cela il a utilisé des boisseaux en ciment qu'il a rempli de mortier... Plusieurs jours ont été nécessaires , plus le temps de séchage...

    Quant la terrasse a été achevée ,  pour donner un air un peu plus joyeux  à cette barrière.. j'ai passé un fixateur de rouille et j'ai peints le dessus en  bois de chêne de couleur bleu charrette ...

    Transport des planches...

     

    Aie..Aie...ouf ,  passage sous la pergola et sous les pommiers sans dommage pour les branches basses .

    * Au mois d'avril 2010 , toujours par  J.M, un plancher à été réalisé sur le devant. Le matériel nécessaire pour la réalisation, une pelle, une pioche, une règle et un niveau... une tronçonneuse (pour scier les poutres) à la bonne mesure, une perceuse avec une très grosse mèche (pour percer les poutres) une visseuse (pour fixer les planches) et une scie circulaire (pour tailler le plancher) une fois fixé... et..et  le tour est joué !

    Des poutres de chemin de fer sont percées  en leur milieu à environ 0,50 cm de chaque extrémités, des piquets de terre d'un mètre enfoncés dans le sol, les maintiennent fermement ... pose des planches  en pin du Nord  traitées, elles ont étés vissées sur les poutres.

    Le plancher fini mesure 3,56 m x 2,85 m .

     
     
    Commencer par aligner les poutres qui serviront de socle...

    Mise à niveau des poutres de chemin de fer, le terrain est en pente...

    La terrasse commence à prendre forme

    Planche posées... mais pas encore fixées...

    Hé..Hé... çà prend une bonne tournure, (j'aime bien cette expression!)

     Et voilà ! le plancher réalisé en une journée... 

     

    Sur le côté de la terrasse, pour le passage allant à la mare , j'ai posé trois poutres de chemin de fer en travers (si, si je l'ai fais toute seule (*), bon d'accord... elles étaient tout à côté, J.M les avaient amenées... mais je vous assure qu'elles sont très lourdes) .

    Entre les poutres  pour récupérer le niveau (le terrain étant en pente) nous avons comblé avec du gravier tout venant (beaucoup de brouettes à transporter depuis l'autre bout du jardin, impossible d'aller sur place déverser le gravier...)

    Là ! on se fait les muscles

     

     Un ami Charpentier dans les Hautes-Pyrénées  m'a récupéré sur un de ses chantier, des dalles de schistes servant autrefois à couvrir les cabanes de Bergers , nous les avons posées en opus incertum,  entre les poutres posées à plat.  Pour les joints assez larges j'ai comblé avec du petit galet roulé. (toujours transporté dans nos brouettes)...

    le passage mesure 2,55 mètres de large sur 4,20 mètres de longueur.

     

    La première partie (plus petite 1,40 mètres d'espacement  entre les poutres) j'ai comblé de gravier tout venant,( 10 brouettes ) puis posé les dalles  et 2 brouettes  de galets rond en guise de  joint.

      Pour cela il m'a fallu une journée de travail , toute seule.

    Les galets roulés sont en fin étalés...

    L'autre partie (les dalles étant plus grandes, très lourdes) j'ai attendu que Jean-Marie soit disponible... en une matinée à deux  le travail était terminé !

    Euh... un peu penchée la photo .

    Voilà le chantier terminé...  il manque plus que le champagne... 

    Une table en fer et des chaises, trouvées par Michel, ami Pépiniériste, au "Marché Gare" de Toulouse (à un prix très raisonnable ..une liquidation) et que j'ai repeints en bleu charrette font le décor. Deux pots en grès émaillés (non gélifs) complètent la touche de bleu...

    Une vue du jardin fin mai 2010.

    ***

     Le résultat me plait énormément ...  à cet endroit il y a deux ans il y avait encore des cultures céréalières .

    Il est en tout cas devenu l'endroit préféré

    des visiteurs du jardin. 

    Tout est prêt pour les "Rendez-Vous Aux Jardins"... la Jardinière satisfaite  peut enfin se reposer...


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique